Accueil / Séismes / Séismes majeurs / Tremblement de terre du 24 août 2016 dans le Latium (Italie):

Tremblement de terre du 24 août 2016 dans le Latium (Italie):

Un séisme important (magnitude Mw 6.0, profondeur 4 km) a touché la zone de Rieti au nord de Rome et de l'Aquila. Le choc principal du séisme a eu lieu à 3h36 et les villages les plus touchés sont Accumoli, Amatrice, Arquata del Tronto. La ville de Norcia située à 17 km de l’épicentre a aussi fortement ressenti ce séisme.

Le séisme dans le contexte des événements de 1997 et 2009. (Source carte USGS et site CNRS-INSU)

Retrouvez les rapports des missions AFPS (Aquila 2009, Emilie 2012)

Si vous voulez réagir à cet article, faites-le sur notre blog.

Un séisme important (magnitude Mw 6.0, profondeur 4 km) a touché la zone de Rieti au nord de Rome. Le choc principal du séisme a eu lieu à 3h36 et les villages les plus touchés sont Accumoli (667 hab.), Amatrice (2650 hab.), Arquata del Tronto (1178 hab.). La ville de Norcia  (4937 hab.) située à 17 km de l’épicentre a aussi fortement ressenti ce séisme. 

Cette zone rurale habituellement faiblement peuplée (comparée à une ville comme l'Aquila) accueillait de nombreux touristes et familles en raison de la saison estivale (Sagra degli spaghetti all'amatriciana la dernière semaine d’août). A la date du 27 août 2016, la protection civile italienne donnait un bilan de 281 victimes: 221 à Amatrice, 11 à Accumuli, 49 à Arquata del Tronto. Environ 2800 personnes sont sinistrées.  238 personnes ont été sauvées par les  pompiers et le secours alpin italiens. Environ 2500 personnes participent à la gestion de la crise. Un bilan plus récent (16/09/2017) est de 297 victimes et 3721 personnes accueillies dans les structures temporaires. 

Le bâti qui semble le plus touché est formé de bâtiments anciens (R+2) en maçonnerie et avec des planchers en bois. Des bâtiments en béton armé se sont aussi effondrés (Hotel Roma à Amatrice). Les modes de rupture classiques sont visibles (premier rapport Re-Luis). Il semble que plusieurs bâtiments endommagés ou détruits avaient été renforcés. L'origine des désordres sur ces structures renforcées devra certainement être analysée pour éventuellement proposer des modifications des normes sur ce sujet technique difficile (première analyse des dommages). Il faut noter que les renforcements effectues à Norcia après le séisme de 1997 aient joués un rôle positif (article La Repubblica, commentaires du prof. Cosenza).

Pour en savoir plus sur le contexte normatif italien.  

De nombreux bâtiments historiques (293 selon le ministère de la Culture) ont été endommagés par le séisme (article Huffington Post). La tenue du patrimoine historique en Italie et son renforcement sous chargement sismique a fait l'objet de nombreuses études (Plan séisme Vol.1 et Vol 2.). La question de la reconstruction se pose maintenant. L'exemple des actions apres le séisme du Frioul (1976) est certainement à suivre (Reportage RAI)

Dix établissements scolaires ont été endommagées dont 5 de façon irréversible. Une de ces écoles avait fait l'objet d'un renforcement sismique en 2012.

Un pont d’accès à Amatrice a été endommagé et a du être fermé suite à une réplique. Des dommages sur les routes et infrastructures ont été observés (site ISPRArapport GEERvidéo GEER).

Les niveaux d’accélération observés sont importants pour les bâtiments anciens. Le réseau accélérométrique RAN a enregistré une accélération de 0.45g à 11km de l'épicentre. Une première analyse des signaux enregistrés est disponible (réseau Re-Luis). Les spectres des signaux enregistres présentent des accélérations spectrales très élevées autour de 5Hz qui peut correspondre aux fréquences des bâtiments rigides en maçonnerie de 2 à 3 étages. Pour les valeurs de fréquences plus basses (bâtiment plus souple comme  le bâtiment de 5 étages ayant résisté au centre d'Ammatrice), les accélérations spectrales sont plus limitées. Les valeurs de déplacement spectral à basses fréquences (période de 2 a 3 s) est de l'ordre de 10 à 20 cm. Ces valeurs relativement limitées peuvent expliquer l'apparente bonne tenue de certaines structures élancées (commentaires du prof. Cosenza). Une comparaison des spectres des signaux mesurés à Norcia et Ammatrice semble montrer que le mouvement sismique était plus important à Norcia (document StrongMotionInc). L'INGV donne des explications sur le mécanisme au niveau de la faille (document INGV en italien) basées sur des modélisations de la faille (vidéo des modèles de l'INGV), sur des analyses d'images satellites ainsi que des mesures de déplacement par les réseaux GPS

Spectre d'un signal enregistré à 13.7 km de l’épicentre (Source Re-Luis).

Stations_Latium

Position des stations accélérométriques à proximité de l’épicentre

   

Vues d'Amatrices

Cette zone a déjà subi dans le passé plusieurs séismes importants: 1639 (Magnitude 6.2), 1646 (Magnitude 5.9) et en 1703 (Magnitude 6.9). Plus récemment la ville de Norcia a été touchée par des séismes importants en 1979 et 1997 (séisme de Foligno-Assise). La zone touchée par le séisme fait partie des zones clairement identifiées à haut risque surtout après le séisme de L'Aquila (articles 24 Ore et Marzocchi et al). Les bâtiments ayant fait l'objet de renforcement à Norcia semblent avoir résisté de façon satisfaisante (source La Repubblica). 

Lors de la gestion de la crise, des images satellites sont utilisées pour caractériser la faille et identifier les bâtiments les plus endommagés. Pour en savoir plus sur l'utilisation des images satellites.

Pour plus d'information :

Site de la Protection Civile Italienne

Site CNRS-INSU

Site INGV

Sur les risques naturels en italie

Un rapport du réseau italien Re-Luis sur les signaux

Un rapport du réseau Re-Luis sur les dommages

Sur les mécanismes (Université de Naples)

Site de La Repubblica

Sur les réseaux sociaux

Vidéos disponibles sur internet:

Propagation des ondes sismiques (modèle INGV)

Vues hélicoptères 

Images d'Amatrice (vue aérienne)

Travaux des pompiers - Amatrice (26 août)

Vue de drone

Amatrice avant et après 

Vues des dommages comparés à l'etat initial des structures à Amatrice

Travail des pompiers à Pescara del Tronto

Première opération de secours à Pescara del Tronto 

Pescara del Tronto

Pescara del Tronto

Dommages à Accumuli

Recueil de photos et videos

Sur l'importance de la prévention et la (bonne) tenue des édifices renforcés à Norcia

Articles de presse du journal Cronache Maceratesi

Article BBC

Débats en Italie sur la reconstruction:

Renzo Piano et une réponse