Accueil / PUBLI / Rapports de missions / AFPS Rapport mission 2009 Seisme L Aquila (Italie)

AFPS Rapport mission 2009 Seisme L Aquila (Italie)

Aquila_1
  • Dates : 6 Avril 2009 à 3h32 - Heure locale (01h32 TU) 
  • Localisation : Italie, L’Aquila, à 90 km de Rome,  Apenins italiens ;
    •  Lat. (42,3476°N) - Long. (13,3800°E)
  • Magnitude selon l’échelle de Richter : entre 6,2 et 6,3
  • Origine et mécanisme sismotectonique : mécanisme en faille presque purement normale (pas de composante décrochante), sur une faille orientée N140-N150 avec un pendage de 45 à 50° Sud-Ouest
  • Profondeur du foyer :  8,8 km         

Mots clés : Italie, séquence sismique, effets de site, bâtiments historiques

Caractéristiques générales

Le choc principal de la séquence sismique dite a eu lieu le 6 avril 2009 à 3h32 heure locale. La magnitude locale a été estimée à ML=5.8 et la magnitude de moment a été estimée à Mw=6,2-6,3. L’épicentre se situe à environ 6 km au Sud-Ouest de L’Aquila. Plusieurs milliers de répliques ont été enregistrées (plus de 4 700 répliques au 1er mai, dont 2 événements ML≥5, 13 événements 4≤ML<5 et 143 événements 3≤ML<4). Les deux répliques les plus importantes, sont survenues le 7 avril (ML=5,3) et le 9 avril (ML=5,1).

Caractéristiques sismologiques

La durée de mouvement fort du séisme (« significant duration ») varie d’une dizaine de secondes en champ proche à une quarantaine de secondes à 200 km. Pour le choc principal du 6 avril, les accélérations maximales atteintes pour la composante horizontale sont 663 cm/s² (soit presque 0,7g). Pour des distances faibles, le mouvement vertical est du même ordre de grandeur, alors que pour des distances de l’ordre de 50 à 100 km, le rapport de l’accélération verticale sur l’accélération horizontale est de l’ordre de 0,5 à 0,7.

Conséquences structurales et géotechniques

Les intensités macrosismiques dans la zone épicentrale ont été très variées selon les villages et leur localisation (IMCS de V à X).  Les bâtiments historiques ont le plus souffert, notamment le centre historique de l’Aquila. Peu de dégâts ont été enregistrés sur l’habitat résidentiel et sur les infrastructures. Des effets de site lithologiques et topographiques importants ont été observés dans zone épicentrale, traversée par le fleuve Aterno dans une vallée assez encaissée avec un remplissage sédimentaire plus ou moins important. Il a été observé des amplifications importantes pour des fréquences entre 0,38 et 1 Hz.

Conséquences socio-économiques

Près de 300 morts, plus de 1 500 blessés et de plus de 65 000 hébergés soit sous tentes, soit dans des locaux en dur hors de la zone affectée.

Dégâts caractéristiques

Aquila_2
Aquila_3

A télécharger

Le rapport : 

Le résumé (rédigé par Arnaud Michiels) :

Prix 0,00 €

Category: Aucun

Épuisé