Accueil / PUBLI / Autres ouvrages / Ouvrage « Quand la terre tremble sur l’arc méditerranéen – collectionneur de mémoires »

Ouvrage « Quand la terre tremble sur l’arc méditerranéen – collectionneur de mémoires »

Ouvrage-Quand-la-terre-tremble-sur-l-arc-mediterraneen-collectionneur-de-memoires_medium
La prévention du risque sismique ne peut se faire sans une diffusion de l’information et de la connaissance des phénomènes, des aléas, de la vulnérabilité et des risques auprès d’un large public. La mémoire du risque est éphémère dans le sens où les événements passés sont souvent rapidement oubliés et il convient de rappeler régulièrement les enseignements des événements passés et de développer la culture et la conscience des risques. Ceci est d’autant plus vrai pour le séisme, phénomène peu fréquent sur le territoire métropolitain français. C'est dans ce cadre que l'AFPS vient de publier l'ouvrage «Quand la terre tremble sur l’arc méditerranéen – collectionneur de mémoires ».

L’histoire et la mémoire des séismes jouent un rôle essentiel dans le développement de la conscience du risque sismique au sein des populations. Sur ce point, il apparaît que dans l’inconscient collectif, la mémoire des images est bien souvent supérieure à la mémoire des mots. L’image est visible, palpable comme quelque chose d’extérieur à soi, elle appartient à la réalité de notre environnement, à notre culture.

Les gravures et les photos réalisées à la suite d’un séisme vont bien souvent au-delà du simple rendu compte des conséquences de la catastrophe. La culture, les croyances, les conditions sociales… transparaissent également. Empreintes de l’inspiration graphique ou photographique mais aussi de a vision et du ressenti de leurs créateurs, elles font artie de notre patrimoine artistique.

Partant de ces constats, et bénéficiant de la richesse exceptionnelle de la collection relative aux séismes anciens de Guy JACQUET, les auteurs du présent ouvrage (Guy JACQUET, Ghislaine VERRHIEST-LEBLANC et Thierry WINTER) ont souhaité que les illustrations sélectionnées parlent d’elles-mêmes. Les gravures et photos choisies rendent visibles les traces de l’histoire et témoignent des événements survenus afin de contribuer à la mémoire collective du risque sismique. Parlant d’elles-mêmes, ces illustrations se passent de commentaires. Au-delà d’une courte introduction, le texte se fait ainsi volontairement discret (on ne lit pas une image, elle est à voir et pas à lire) pour laisser toute la place à l’expression et à la force visuelles des images choisies.

Ce premier tome, publié sous l’égide de l’Association Française de Génie Parasismique, traite d’une sélection de séismes majeurs passés survenus sur l’Arc Méditerranéen (Pénisule Ibérique, France et Péninsule italienne).

Ce document est en ligne sur le site de l’association depuis le 26 février 2016 (page d’accueil et onglet publication; 

AFPS_Ouvrage_2016_REX_seismes_passes - Vous n'avez pas les droits nécessaires pour voir cet objet.