Groupe de Travail Essais Bois Valorisation des essais et analyse des résultats –Essais sur panneaux de contreventement maquette bois

Depuis plusieurs années, un important travail a été réalisé pour mieux appréhender le comportement des maisons en bois traditionnelles des Antilles. Le séisme et le cyclone ont été considérés dans ces études, soit séparément, soit ensemble élaborées sur la base des Eurocodes Structuraux. Ces travaux sont destinés aux différents professionnels de la construction en bois, fournisseurs de composants et matériaux, concepteurs, bureaux d’études lorsqu’ils sont sollicités, charpentiers, contrôleurs techniques ….

L'objectif de ce Groupe de Travail est de capitaliser le travail déjà effectué, d’analyser et d’interpréter les résultats expérimentaux et d’en assurer la synthèse et la diffusion en rédigeant un cahier technique.

L’animation de ce groupe de travail a été confiée à Eric FOURNELY. 

Contexte

Depuis plusieurs années, un important travail a été réalisé pour mieux appréhender le comportement des maisons en bois traditionnelles des Antilles. Le séisme et le cyclone ont été considérés dans ces études, soit séparément, soit ensemble élaborées sur la base des Eurocodes Structuraux. Ces travaux sont destinés aux différents professionnels de la construction en bois, fournisseurs de composants et matériaux, concepteurs, bureaux d’études lorsqu’ils sont sollicités, charpentiers, contrôleurs techniques ….

Il est apparu le besoin de tester différentes configurations proposées dans le Guide de construction parasismique et paracyclonique de maisons individuelles à structure en bois aux Antilles (dénommé ci-après Guide Bois Antilles) et le guide CPMI-EC8/Z5  et de vérifier leur pertinence.

Dans ce contexte, un important travail expérimental et de mobilisation des acteurs locaux a déjà été réalisé :

-       Activités expérimentales :

Du 17  au 25 janvier 2013, une campagne d’essais expérimentaux à l’échelle 1, a été réalisée sous le pilotage d’Anco Guadeloupe et Polytech CUST Clermont-Ferrand, pour tester des panneaux de contreventement proposés dans ces deux guides (panneaux à voile travaillant et palées de stabilité triangulées) en s’appuyant sur la NF EN 12512 pour le principe du chargement cyclique par séquences à amplitude croissante. L’objectif étant d’obtenir leur capacité résistante, de déceler les modes de rupture et de comportement à comparer avec la méthode A de l’EN 1995-1-1 et les guides.

Ce projet inédit pour la filière bois aux Antilles, a été réalisé en partenariat  avec de  nombreux acteurs professionnels du BTP de Guadeloupe, Martinique, France hexagonale (Charpentiers bois, Fournisseur et revendeur de matériaux, Bureau de contrôle, Bureaux d’étude bois et béton armé, Laboratoire universitaire) et avec la participation active de cinq sections de trois lycées professionnels des métiers de la Guadeloupe (Lycées B. Juminer du Lamentin, P. Lacavé de Capesterre Belle Eau, G. Nicolo de Basse Terre)

Le premier bilan qualitatif de réalisation du projet est très positif et de retombée nationale avec une participation active et importante des acteurs locaux et des lycées professionnels.

-               Mobilisation des acteurs:

Durant ces 8 jours de travaux de recherche développement ont eu lieu au lycée du Lamentin Guadeloupe :

  • Huit conférences techniques sur les normes Eurocodes (notamment l’Eurocode 1998-1), des essais de chargement, des animations pédagogiques pour les lycéens.:
  • Plus de deux cents élèves de centres de formation, de lycées professionnels et de section d’architecture et construction et de BTS ont assisté aux essais et conférences ;
  • Une quarantaine de lycéens professionnels a participé à ce projet de façon concrète. Réalisation de longrines en béton armé, réalisation de panneaux de contreventement en parallèle avec des entreprises, réalisation d’éléments de stabilisation pour les essais, réalisation d’essais sur matériau, participation au montage, simulation financières des différentes solutions… sont quelques-unes des tâches confiées à ces lycéens.

 

Grâce à ce programme de recherche et développement faisant participer activement des lycées professionnels, les lycéens pourront profiter du savoir-faire des professionnels en intégrant dans leur cursus des travaux pratiques techniques d’ampleur grâce à la contribution et soutien  du Rectorat et des chefs d’établissement.

Objectifs du groupe de travail

L'objectif du Groupe de Travail (GT) est de capitaliser le travail déjà effectué, d’analyser et d’interpréter les résultats expérimentaux et d’en assurer la synthèse et la diffusion en rédigeant un cahier technique.

1)             La première action résultant du dépouillement de ces essais correspond à l’analyse et l’interprétation  des résultats:

  • Analyse des mesures de résistance et déplacements admissibles des panneaux testés,
  • Analyse et interprétation des résultats donnant les rigidités et ductilité associée  des panneaux testés,
  • Analyse des modes de ruine et endommagement  associés aux panneaux testés.

2)             La seconde action consiste à comparer ces résultats aux différents guides dont sont issues les configurations de panneaux testés. Une amélioration et amendement des guides concernés pourront être envisagés par la suite le cas-échéant.

3)             La troisième et dernière action consiste à réaliser une synthèse des résultats en rédigeant un cahier technique AFPS.

Ce Cahier technique permettra de compiler toutes les informations recueillies lors de ces essais sur le comportement de panneaux de contreventement bois (Voiles travaillants et palées de stabilité triangulées) sous chargement monodirectionnel et permettre une avancée technologique aux Antilles et en France hexagonale (pour les voiles travaillants) en terme de conception, dimensionnement et contrôles des ouvrages.