Accueil / ACTIVITES / Groupe Jeunes / Événements scientifiques et techniques / "Entre Ingénierie et Recherche : regards croisés"

Session Spéciale du Groupe Jeunes au Colloque AFPS

Le 1er décembre 2015, dans le cadre de la 9ème édition du Colloque de l'AFPS, le Groupe Jeunes a organisé une session spéciale intitulée "Entre Ingénierie et Recherche : regards croisés". Pour en savoir plus...

Il n’est pas rare de constater un certain cloisonnement entre les univers de l’Ingénierie et de la Recherche. Pourtant, chacun comprendra que ces deux communautés sont complémentaires. La richesse des différentes disciplines représentées au sein du Groupe Jeunes (GJ) de l'AFPS nous a naturellement conduit à vouloir mettre en avant cette complémentarité.

Ainsi, dans le cadre de la 9ème édition du Colloque de l’AFPS qui s'est tenu du 30 novembre et 2 décembre 2015 sur le site de l’Institut Français des Sciences et Technologies des transports, de l’Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR) à Marnes la Vallée, une Session Spéciale intitulée « Entre Ingénierie et Recherche : regards croisés » a été organisée par le GJ. Les objectifs de cette session étaient multiples : d’une part permettre aux Ingénieurs et aux Chercheurs d’échanger et d’autre part, de donner la possibilité à des experts de faire partager leurs visions autour de cette complémentarité.

Cette session a été l’occasion pour six membres du GJ de présenter leurs travaux portant sur des domaines variés, allant de la mécanique des sols en passant par la mécanique des structures jusqu’aux techniques d’identifications de propriétés vibratoires sur ouvrages existants. La qualité et la clarté des exposés ont favorisé les échanges techniques en scientifiques. A cela, deux présentations plus complètes ont été réalisées par Philippe Bisch et Jacky Mazars que nous tenons à remercier une fois de plus d’avoir accepté l’invitation du GJ. Nous retiendrons d’elles non seulement les efforts important d’homogénéisation et de clarification des Eurocodes qui sont actuellement en cours, mais aussi les possibilités croissantes de modélisation permettant une analyse fine des structures tout en contenant les cout de calculs (ie : approche multifibres).

Pour terminer, quelques chiffres : une session de 3 heures, 2 exposés de synthèse, 6 présentations techniques et scientifiques, 8 résumés et 7 articles.

Ci-dessous les résumés des présentations:

Partie 1:

Eurocode 8 : retour d’expérience et perspectives :

1_Bisch.pdf 572,36 kB

Mise en application d'un double calcul lors d'une analyse modale pour négliger la résistance d'éléments secondaires sans négliger leurs raideurs

2_Henry.pdf 727,07 kB

Etat de l’art des méthodes d’évaluation du risque de liquéfaction. Cas des ouvrages à risques normal et spécial en France

3_Javelaud.pdf 1,41 MB

Quelques apports de l’ingénierie géotechnique dans la conception parasismique des ouvrages

4_Cuira.pdf 163,77 kB

Partie 2 :

Modélisation du fonctionnement des ouvrages en béton armé sous séisme : sujet académique ou outil pour l’ingénierie ?

5_Mazars.pdf 1,13 MB

Analyse du comportement d’une structure à ossature en bois avec remplissage sous chargement sismique basée sur une approche multi-échelles

Effets topographiques bidimensionnels en sismologie : vérification des coefficients simplifiés Eurocode 8 par une méthode en éléments-finis spectraux

7_De Martin.pdf 1,10 MB

Étude de la réponse structurelle d’un bâtiment de grande hauteur à partir d’enregistrements accéléromètriques et de la modélisation par éléments finis